• images 5

Comment la réforme de la formation professionnelle favorise la formation des demandeurs d’emploi ?

Liste des Articles > Actualités de la formation, Demandeurs d'emploi, Réforme

le 24 février 2015

Aujourd’hui, les mobilités professionnelles sont de plus en plus fréquentes. 25% des actifs en France sont, soit au chômage, soit en CDD courts. Pourtant ce sont ces personnes qui ont le plus besoin d’accéder à une formation qualifiante, gage de meilleure insertion ou de reconversion.

 

400 000 demandeurs d’emploi sont entrés en formation en 2014 pour plus de 2 millions de chômeurs inscrits.

 

La réforme veut permettre aux demandeurs d’emploi de bénéficier davantage de la formation professionnelle.

 

Moins de perte de temps, plus de formation !

Avec la réforme de la formation professionnelle et le remplacement du DIF par le CPF, l’objectif est de réduire le temps d’attente pour bénéficier d’une formation qui était de 7 mois en moyenne en 2013.

Dès son inscription à Pôle Emploi, tout(e) demandeur(deuse) d’emploi pourra mobiliser son CPF s’il dispose d’un nombre d’heures suffisant pour réaliser une formation, sans l’autorisation de Pôle Emploi.

 

Des formations en liens direct avec l’emploi

Les formations accessibles pour les demandeurs d’emploi :

 

- Des formations qualifiantes ou certifiantes qui font l’objet d’une étroite concertation entre les partenaires sociaux, les régions et l’Etat en fonction des besoins d’emploi des branches et des territoires.

- Les formations liées aux compétences de base et à la validation des acquis de l’expérience

 

Un meilleur accompagnement

La mise en œuvre d’un conseillé en évolution professionnelle, au sein notamment de pôle Emploi, des missions locales et des Cap Emploi va permettre de mieux prendre en compte les aspirations de chaque demandeur d’emploi.

Les conseillers auront un rôle important de relais de l’information, de mise en œuvre de services en matière d’orientation professionnelle et d’élaboration de l’ingénierie des projets de formation.

 

Des heures complémentaires allouées

Des négociations sont en cours avec les partenaires sociaux pour les chômeurs qui ne disposaient pas d’heures de DIF et dont le CPF se retrouve à zéro. Le Medef a proposé d’accorder un crédit de 100 heures aux demandeurs d’emploi qui ont un projet de formation.

Contactez nos conseillers
01 41 20 26 40

Catégories

Partager sur les réseaux

Retrouvez-nous sur

Médias

Newsletter

Si vous souhaitez être contacté par Capecia

Vous souhaitez être contacté ?