• commercial

Commercial : un métier toujours en évolution

Liste des Articles > Salariés, Vente, web

le 23 décembre 2015

La vente de produits et ou de services existera toujours et le métier de commercial a un bel avenir devant lui.  Vous qui avez l’aisance naturelle de la communication et la négociation dans les veines, selon les prévisions d’un rapport intitulé « Les métiers en 2022 » publié par la Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques, les métiers du secteur commercial figurent parmi ceux qui recruteront le plus d’ici à 2022.

 

C’est un des plus vieux métiers du monde mais un métier toujours en évolution.

 

Comment le métier de commercial évolue ?

 

Le métier de commercial a conservé ses principes de base, mais il a beaucoup évolué depuis qu’internet a changé les donnes dans le domaine de la vente. Avec les avancées technologiques, la terre est devenue plus petite, l’accès à l’information plus rapide car il peut se faire à tout moment et en tout lieu, et la concurrence est donc beaucoup plus rude. Les consommateurs ont changé de comportement, ont de nouveaux besoins et des attentes différentes.

 

Le web est maintenant la plate-forme privilégiée pour décider les consommateurs à l’achat et les fidéliser. Les campagnes marketing sont réalisées maintenant à partir d’outils automatisés pour solliciter les clients au bon moment, les pousser à l’achat et entretenir des relations durables avec eux.

 

Un métier qui nécessite de savoir s’adapter

 

Le métier de commercial comme tout autre métier exige certaines compétences et connaissances. Pour être un bon vendeur il faut connaitre ses produits, avoir le sens du service, maîtriser les techniques de vente et de négociation, avoir une aisance relationnelle… la liste peut être longue ! Mais surtout le métier de commercial demande aujourd’hui de savoir s’adapter.

 

=>  S’adapter aux nouveaux besoins des consommateurs et s’adapter aux nouvelles façons de consommer.

 

Le modèle de vente avec le web a changé. On a même l’existence de nouveaux métiers lié au e-commerce. Le webmarketer, responsable du site d’une entreprise et de la stratégie marketing, doit être compétent aussi bien en informatique qu’en techniques de vente. On a maintenant des commerciaux web qui assurent les ventes en ligne. Ou encore l’e-category manager, qui assure la rentabilité de différentes gammes de produits mis en ligne.

 

La vente en boutique existera toujours mais l’ouverture et le développement d’un site e-commerce est complémentaire et presque obligatoire aujourd’hui. Et cette ouverture change obligatoirement les cibles de vente puisque la visibilité sur internet ouvre à tous l’accessibilité aux produits. Il est nécessaire alors de comprendre l’impact du e-commerce sur la relation client et d’adapter ses stratégies de vente.

 

On vous parle alors d’e-business, d’e-consommateur, d’e-stratégie, d’e-commerce, d’e-marketing, d’e- …  Si pour vous tous ces e-quelquechose ne vous font penser seulement qu’à E-T alors envisager une formation est nécessaire !

 

Exemple de programme de formation construit pour une société qui ouvrait son site e-commerce et dont l’ouverture allait changer les stratégies de ventes : E-commerce et Marketing BtoC

L’objectif était de préparer les collaborateurs directement impactés aux changements que cela va induire : des assistantes commerciales, aux responsables marketing, chefs de produits et responsables commerciaux. 

 

Sur le même thème : Le téléphone, un moyen de vente efficace à maîtriser


pied de page

Contactez nos conseillers
01 41 20 26 40

Catégories

Partager sur les réseaux

Retrouvez-nous sur

Médias

Newsletter

Si vous souhaitez être contacté par Capecia

Vous souhaitez être contacté ?